Togo, Explosion à Wacem : 280 millions FCFA à payer aux familles des victimes. Et 8 mois de prison avec sursis pour le DE Loganatan. Ce jugement, une petite tape sur la main de Wacem?

264

L’affaire de l’explosion meurtrière à la cimenterie de West African Cement ( Wacem ) à Tabligbo, en juin 2015, a livré son verdict hier jeudi devant le Tribunal de 1ère instance de la ville de Tabligbo.

Togo, Explosion à Wacem : 280 millions FCFA à payer aux familles des victimes. Et 8 mois de prison avec sursis pour le DE Loganatan. Ce jugement, une petite tape sur la main de Wacem?

Selon le verdict prononcé par le juge en charge du dossier, le cimentier Wacem-Fortia est condamné à payer 280 millions de FCFA aux familles des victimes de l’accident intervenu sur le site d’exploitation de l’entreprise. Une somme dont le versement devrait servir aux besoins des enfants et des femmes laissés par les ouvriers décédés.

Outre la société Wacem-Fortia, son directeur de l’exploitation, le sieur Loganatan, a été personnellement condamné 8 mois de prison avec sursis. Autrement dit, il n’ira pas en prison. La société a été également condamnée à verser 2 millions de FCFA à l’Etat togolais qui s’est porté partie civile dans ce dossier.

Ce verdict ne satisfait pas des ayant-droits des différentes victimes qui le prennent comme une gifle. « L’argent ne peut faire revenir nos fils disparus » ont-ils lâché. Ils s’attendaient à une sanction plus sévère et exemplaire compte tenu du fait que l’accident qui a couté la vie à leurs proches et détruit la leur a été causé par la négligence criminelle de la direction de Wacem.  Ces familles vont-elles se contenter de cette décision du tribunal ou interjeter appel ? Qu’en sera-t-il de la société Wacem. Va-t-elle se plier à cette petite tape sur la main ?

Togo, Explosion à Wacem : 280 millions FCFA à payer aux familles des victimes. Et 8 mois de prison avec sursis pour le DE Loganatan. Ce jugement, une petite tape sur la main de Wacem?

Rappelons qu’en juin 2015, une citerne de fioul au sein de l’usine de Wacem-Fortia avait explosé, causant la mort de six personnes dont un indien et faisant de nombreux blessés. L’Etat togolais a été amené à sommer les responsables de l’entreprise spécialisée dans l’extraction de clinker à ouvrir une enquête sérieuse afin de révéler les vraies causes de cet incident. Dans les jours qui ont suivi ce drame, il a également débloqué la somme de 10 millions de F cfa qu’il a mis à la disposition de chacune des familles des victimes en guise d’aide d’urgence pour les assister dans les obsèques.

Pour mémoire, Wacem a démarré ses activités à Tabligbo en 1996, après avoir racheté les installations de « Ciment de l’Afrique de l’Ouest » (CIMAO), fermé en 1984, après cinq années d’activités. Le CIMAO avait été créé par les gouvernements du Togo, du Ghana et de la Côte d’Ivoire. Et depuis sa mise en activité, Wacem qui est dirigé par une bande d’indiens spécialisés en évasion fiscale, n’a jamais été un citoyen corporatif.

Source : T228 + Savoir News + AfreePress+ 27avril.com

27Avril.com