Togo : Est-ce que « Aviyomé » entend ce que je vois ?

749

Tchié, Jean-Pi nommé quelque chose par « Faure-vi » ? Cela peut sonner comme une histoire drôle. Mais vous ne rêvez pas, c’est la vérité.Ce n’est pas « obé » (on a dit),le chef de corde de l’opposition a été nommé dans la Commission de réflexion sur la décentralisation. Nous-mêmes on a entendu la lecture du décret ce vendredi. Cette Commission a pour « prégodent »l’homme qui n’aime pas « ouvrir [sa] bouche » ou « prendre [son]bic pour écrire », et pour équerre, pardon, rapporteur « Paya de Boukpé ».Jean-Pi va y travailleravec d’autres membres du « gouverne et ment », les préfets « nougblégas » (gaffeurs), les « dépités » de tout bord et des représentants de la société « docile ».

Togo : Est-ce que « Aviyomé » entend ce que je vois ?

Vraiment, l’étoile de Jean-Pi est en train de briller. Récemment, c’est la Cour constitutionnelle des « Gnass » qui a donné raison au groupe parlementaire de son parti, contre le « prégodent » RPT/UNIR de la commission des lois de l’Assemblée « gnassionale ».Visiblement, ça vient « un peu un peu » et Jean-Pi n’est plus loin du Palais de la Marina. A cette allure, que les gens ne soient pas étonnés d’apprendre un de ces matins que « Woabé » a pris librement un décret pour le nommer « Prégodent » de la République à sa place. Quoi ??? Hum…

Bon, il ne faudrait pas que Jean-Pi jubile trop tôt. On lui suggère d’attendre si les « zopposants » de l’opposition sont d’accord avec sa nomination avant de le faire ; parce que d’habitude, ils n’acceptent jamais ce qui sonne comme sa promotion. On se rappelle la contestation qui a entouré son titre de chef de file de l’opposition. Les gens étaient tous là quand on a confectionné un texte disant que le chef de corde de l’opposition est le patron du parti « kpolitique » de l’opposition ayant le plus de représentants à l’Assemblée nationale. C’est le parti orange qui est majoritaire, et logiquement son chef est chef de corde de l’opposition. Mais « gbagli », les « zopposants » de l’opposition se sont « zopposés » avec véhémence lorsqu’il a été confirmé, certains arrachant le titre et l’offrant à Zeus Ajavon ; le gars refuse de prendre, mais ils lui donnent forcé. On était encore ici quand quelqu’un avait dit dans ce pays qu’il est 3e de l’élection « prégodentielle « ; mais à cause du« tréconcon », c’est-à-dire de la jalousie, il a raconté qu’il ignore qui est le premier et qui est le deuxième.

Bon, dans tout ça, on pense particulièrement à « Aviyomé ». Est-ce qu’il a quand même appris la (mauvaise) nouvelle de la nomination de son cauchemar politique, celui qui lui fait de l’ombre dans l’opposition ? Il a dit même récemment qu’il va faire une contre-proposition au « gouverne et ment » sur le statut du chef de corde de l’opposition, et même faire grève de la faim pour l’obliger à l’adopter. Il faudra que Jean-Pi attende de lui la validation de sa nomination avant de sabrer le champagne…

Source : Liberté

27Avril.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY