Togo : Endettement des hôtels, première retombée du sommet sur la sécurité maritime 16/10/2016

552

Par K. Monzola
Togo : Endettement des hôtels, première retombée du sommet sur la sécurité maritime                                                                             16/10/2016

Le rendez-vous tant attendu a eu lieu à Lomé. Une minorité de chefs d’Etats africains a pris part à ce rendez-vous dit important vendu cher au peuple togolais par le régime des Gnassingbé.

Annoncé pour être une aubaine de retombées importantes aux populations de la capitale et surtout aux hôteliers, ce sommet est finalement le dernier coup qui a assommé les hôteliers. Contrains et acculés, ceux-ci ont été obligés de s’endetter pour retaper leurs structures, changer les draps, renforcer la climatisation, placer des caméras de surveillance, renforcer le wifi, renforcer l’effectif du personnel etc. Les hôtels en questions ont aujourd’hui une ardoise de plusieurs dizaines de millions à essuyer au niveau des banques.

Les autorités togolaises ont trompé le peuple que ce rendez-vous allait générer des retombées satisfaisantes. Hélas, la déception loge solidement aux côtés de l’endettement. Dans un grand hôtel de la place, Faure et ses sbires ont fait une réservation sur promesse de plus de 200 chambres. Au finish, l’hôtel en question qui s’est endetté pour répondre aux normes exigées selon la taille de l’évènement, s’est retrouvé avec un peu plus de 100 visiteurs. Plusieurs dizaine d’hôtels se retrouvent dans cette situation décevante qui suscite des vifs grincements de dents. Ce qui énerve le plus, c’est l’endettement qu’il y a avait déjà, après le report de ce fameux sommet, il y a un peu plus d’un an. Le mal vient donc d’être renforcé et l’avenir promet des courses poursuites des promoteurs de ces hôtels par les institutions bancaires.

Face à cette situation, il est clair que les promesses de Faure Gnassingbé et ses amis ne sont que de véritables éléphants blancs vendus sans vergogne aux togolais.

Togo-Online.co.uk

LEAVE A REPLY