Togo : Échos du Meeting du CAP 2015 du samedi 27 mai

80

La surprise a été grande pour l’opinion de voir du coup le CST accepter à participer aux élections législatives de 2013 sans les réformes ; et pourtant son principe état « Pas de réformes, pas d’élections ! ». Dans ses explications au meeting ce samedi, Jean-Pierre Fabre a levé le voile sur la principale raison de ce changement brusque d’avis.

Togo :  Échos du Meeting du CAP 2015 du samedi 27 mai

Le 12 juin 2013 a eu lieu la rencontre entre le CST et la Coalition Arc-en-ciel pour réfléchir sur l’éventualité de prendre part aux législatives ou pas, sans que les réformes réclamées ne soient obtenues. Selon Jean-Pierre Fabre, l’AEC a mis de l’eau dans son vin en optant aller aux élections. Mais lui, il s’y est opposé catégoriquement, et fidèle à son principe s’est désolidarisé du groupe et a claqué la porte.

Mais durant toute la nuit de ce 12 juin 2013, Jean-Pierre Fabre rassure qu’il n’a pas dormi. Il dit avoir fait mille et une analyses sur la non participation aux élections législatives de 1994 avec toutes les conséquences qui s’en sont découlées pour l’opposition.

« Nous voyons nos amis à l’Assemblée ; quand il y a réunion, c’est chez eux qu’on les fait parce qu’on n’avait pas les moyens d’organiser des réunions. Ils vivent de la bonne vie et nous on galérait. Quand on s’adressait aux diplomates, ils nous demandent notre poids sur l’échiquier et quand nous répondons par le fait que nous tenons de grands meetings, ils se moquent de nous », a raconté Jean-Pierre Fabre.

Alors, a-t-il poursuivi, « j’ai vu tout cela et je me suis demandé si on accepterait encore vivre cette situation vulnérable et ridicule pendant cinq autres années. Du coup, je me suis dit non ».

Togo :  Échos du Meeting du CAP 2015 du samedi 27 mai

Le combat devient interne à l’ANC voire au CST, a fait savoir M. Fabre. « J’ai informé les autres membres du bureau qui n’ont pas été d’accord avec moi pour qu’on y aille. Malgré toutes mes explications, ils ont refusé. Alors, j’ai décidé de mettre la proposition aux voix et ceux qui optent pour la participation ont finalement remporté avec un score très serré », a-t-il conclu.

C’est ainsi que le CST a pris part aux législatives de 2013 alors que leur premier refus avait amené la Coalition Arc-en-ciel a refusé aussi et à maintenir son refus bien que le CST ait viré à la dernière minute.

Source : Freedom Dzodzi , T228

27Avril.com

LEAVE A REPLY