Togo, Double meurtre à Tchamba : Un bouvier, tué à coups de houe à Gnankpaka. Une revendeuse, froidement abattue à Namba.

502

Dans la région Centrale, plus précisément à Gnankpaka et à Bago dans la préfecture de Tchamba, la gendarmerie a mis la main sur 3 personnes, un peul bouvier de 20 ans, un chasseur de 26 ans et un cultivateur de 18 ans.

Togo, Double meurtre à Tchamba : Un bouvier, tué à coups de houe à Gnankpaka. Une revendeuse, froidement abattue à Namba.

Le peul nommé Issaka Zarifou a tué un autre bouvier de 20 ans nommé Bouraïma Wahabou, en lui fracassant la tête  à coups de houe. Il s’est approprié la moto de la victime. Selon la gendarmerie de Kaboli, les faits remontent au 2 juin dernier à la suite la de découverte de corps sans vie dans une ferme à Gnankpaka. L’enquête ouverte a permis d’interpeller l’auteur du meurtre à son domicile à Agbayo, 8 jours après son forfait. « Après s’être assuré de la mort de sa victime, il s’est emparé de sa moto qu’il remet en vente à un mécanicien de deux roues à Sotouboua », indique la gendarmerie.

Le second assassinat a pour victime Ablavi Sénandé, revendeuse âgée de 47 ans. Dans ce cas, le chasseur, Kabran Kassim et son complice,le cultivateur Bignang Sikirou, ont choisi un autre mode opératoire. La victime revenant du champ, a été abattue le 6 juin dernier à l’aide d’un fusil de chasse à Namba, un village situé à l’est de Bago dans la préfecture de Tchamba. Après le forfait, les deux hommes ont dépossédé la victime de 700.000 francs CFA.

Selon la brigade territoriale de Bago, l’enquête a permis, le 8 juin dernier, de mettre la main d’abord sur le complice Bignang Sikirou, et 2 jours plus tard sur le cerveau du complot et auteur du meurtre, Kabran Kassim. « Une perquisition au domicile de l’auteur a permis de saisir une somme de 501.900 francs retirée sur la victime après le forfait, un fusil de chasse et quatre (4) cartouches de calibres 12 millimètres », relève-t-on.

Source : Global Actu

Titre : 27avril.com

27Avril.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY