Togo: Comment les indiens et leurs complices togolais font évaporer leurs fortunes

367
« Woabé » est en mode juif et ses supporting clubs auraient bien voulu qu’on aborde ce voyage importantissime en Israël d’où il est censé nous ramener la bénédiction fraiche de Dieu.

Et des gens vont trouver que c’est redondant de revenir sur cette petite affaire d’ évasion fiscale à Wacem. Si quelqu’un le pense, on lui conseille d’aller lire « Kouakou » ou bien « Il était une fois Eyadema ». Parce qu’avec nous, il a toutes les chances de « s’énerver la colère » et risque même de choper un AVC parce qu’on parlera jusqu’à…D’ailleurs on n’est pas les seuls à continuer à s’en délecter. On dirait que c’est maintenant que la nouvelle parvient aux partis « kpolitiques » et à leurs cousines les associations de la société non militaire. C’est une compétition tacite de réactions que l’on note.

Les deux journaux « gnassingbélandais » qui versent du gari dans l’atiéké des gens ici ont suffisamment dénudé Fo Komi avec cette affaire d’évasion fiscale. Mais depuis quelques jours, ce sont les politiques et les acteurs de la société docile qui prennent le relais, achevant notre PM chéri à travers des réactions. A chaque seconde correspond la réaction d’une formation politique ou d’une asso. C’est comme quelque part, on les avertit de réagir sinon…C’est le règne du proverbe selon lequel si tu restes, ça te reste. Même les acteurs qui détiennent le titre foncier de l’observation électorale, la réputation de fermer les yeux sur les fraudes lors des élections, produisent des rapports unijambistes et avalisent les victoires factices de la minorité pilleuse au pouvoir rentrent dans la danse. On aura tout vu quoi.

Pendant ce temps, l’armée de riposte journalistique est déployée sur le terrain pour contrattaquer. Mais, entre nous hein, est-ce que ce sont toutes les missions que les gens doivent accepter ? C’est difficile de dire non à une mission impossible ? La tâche équivaut comme à démontrer que Dieu est une femme alors que lorsqu’on voit la grandeur des choses qui existent, il ne peut qu’être…Eh, les gens se sont démenés quand même à défendre l’indéfendable, innocenter le PM à coups d’arguments petits comme le « Koffi trésor » de Passe Partout dans l’émission Les clefs de Fort-Boyard, se mélangeant les pinceaux. Les « riposteurs » n’ont juste manqué que de dire qu’en fait, le PM gardait l’argent au frais dans les paradis fiscaux pour le Trésor « gnassingbélandais », et qu’il n’y a rien de délictueux ou de criminel. En fait ils ont fait ce qu’il faut appeler une « évasion journalistique ». Pendant qu’il y a évasion fiscale à Wacem, il y a aussi « évasion journalistique » sur les radios.

Liberté

Togosite.com

LEAVE A REPLY