Togo : CAP 2015 se réjouit du succès du colloque sur l’alternance politique en Afrique

368

Le regroupement politique CAP 2015 avec à sa tête,  Jean-Pierre Fabre se jette des fleurs pour le succès de son colloque organisé les 27 et 28 avril dernier. C’est en substance ce qui transparaît dans le discours final délivré par M. Fabre.

« Le 2ème colloque de CAP 2015 sur la problématique de l’alternance politique en Afrique aura été, tout comme le premier, un franc succès. Un succès à la mesure de notre volonté d’alternance et de changement sur le continent africain et singulièrement au Togo. » lit-on dans le discours.

 

JPF a tenu à exposer ce qui a été le soubassement de ce succès. Les raisons sont diverses. Il y a entre autres «  la disponibilité des conférenciers qui, par la qualité et la pertinence de leurs exposés, ont montré leur attachement au progrès social de l’Afrique à travers l’instauration et la défense de l’Etat de droit, de la démocratie et de la bonne gouvernance ».

Ailleurs, ce succès est le fruit indiscutable de la qualité des débats, de la richesse des points de vues exposés par les participants  qui « ont mis en exergue leur engagement et leur détermination à œuvrer pour l’alternance et le changement démocratiques au Togo et en Afrique » selon les mots du message publié sur le site de l’ANC.

Si cette rencontre a été possible et porteuse de valeur ajoutée, c’est surtout grâce au comité d’organisation. Et c’est selon M. Fabre et compagnie. «  Le comité d’organisation mérite bien une mention spéciale pour le bon déroulement de nos assises » a-t-il écrit.

 

Depuis la tenue du premier colloque du genre remontant en 2016, les organisateurs ont émis le vœu de faire de ces assises , un événement périodique au cours duquel  seront apportés des  éclairages, afin de pouvoir «  assurer une veille politique de l’évolution démocratique des pays du continent, en encourageant les bonnes pratiques et en dénonçant les dérives despotiques ». Loin d’être un simple souhait, CAP 2015, s’appuyant sur l’intérêt qu’a suscité les deux éditions de son colloque travaille à « la pérennisation de cette initiative, pour donner l’occasion d’échanges ouverts et francs sur les sujets liés à la démocratie, à l’Etat de droit et à la bonne gouvernance ».

« Ensemble, nous réussissons ainsi à faire bouger les lignes aux côtés de nos populations qui rejettent les régimes de discrimination et d’exclusion, d’arbitraire et d’injustice » a lancé JPF aux militants, sympathisants, participants et  par-là au monde entier.

www.lomeinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here