Togo : Agbéyomé Kodjo «Pour le moment, nous devons faire confiance à HCRRUN et à Madame Awa Nana »

322
Agbéyomé fait confiance totale en Awa Nana et son machin-truc de Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement (HCRRUN) pour l’accomplissement de leur mission de mise en œuvre des recommandations de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR), particulièrement la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles qui font tant peur à son champion « gnassional », et il a tenu à le proclamer haut et « faure».

«Pour le moment, nous devons faire confiance à HCRRUN et à Madame Awa Nana », a-t-il exhorté. Certains ne comprennent pas grand-chose. Mais il faisait allusion à la sortie de son ami serré « Jean-Pi » et son « CAP ESSO », que dis-je, CAP 2015. Le gars et son regroupement fustigeaient récemment dans des courriers adressés à la dame que l’atelier qu’elle dit organiser en juillet prochain sur les réformes est comme une perte de temps. C’est simplement pour répondre à « Jean-Pi » que l’opposant certifié ISO 22 millions s’est donné la peine de venir parler. Et c’est de bonne guerre.

Le monsieur se distingue depuis quelque temps comme l’opposant par excellence du chef de file de l’opposition. Et quand « Jean-Pi » dit ou fait quelque chose, il doit dire ou faire le contraire, sinon il aura des démangeaisons. « C’est tout à fait normal qu’il fasse confiance à Dame CENI 1998. Puisqu’il est opposant à JP Fabre, quand ce dernier va à gauche, Agbeyome va à droite; si JP Fabre va à droite, lui il ira à gauche. JP Fabre n’a-t-il pas dit qu’il ne fait pas confiance à Awa Nana? Comment Agbeyome prouvera-t-il sa dévotion à Faure Gnassingbé s’il ne prend pas rapidement le contre-pied de JP Fabre? », c’est ce qu’a eu comme réaction un « con de patriote » sur la toile. Entre nous hein, on parie qu’Awa Nana même ne se fait pas confiance pour le relèvement de la mission à elle confiée, surtout les réformes.

A propos, ceux qui pensent qu’on a quelque chose contre « Aviyomé », raison pour laquelle on le marque à la culotte, n’ont qu’à se détromper. Le monsieur fait partie des meilleurs opposants de la planète, sinon le meilleur au moins du « Gnassingbéland », connait toutes les stratégies pour amener l’alternance dans son Yoto natal et au Togo entier. Personne ne lui arrive à la cheville, même pas « Jean-Pi » que les « Gnassingbélandais » adoubent aveuglément alors qu’ils laissent lui, le Harry Potter de l’opposition togolaise. Ne dit-on pas que qui aime bien châtie bien ? On ne sait pas comment les gens lisent hein, mais on veut leur dire ce jour que « Agbey » et nous, c’est comme Tom and Jerry, on s’aime donc bien bon…

Source : Liberté

Togosite.com

LEAVE A REPLY