Togo 2000 : Les portes du FEST’IMMO grandement ouvertes au public du 12 au 14 mai

94
Togo 2000 : Les portes du FEST’IMMO grandement ouvertes au public du 12 au 14 mai

C’est un secret de polichinelle que l’une des premières préoccupations du Togolais, c’est l’investissement dans l’habitat, afin de dormir tranquille et de se sentir en sécurité. Néanmoins, les problèmes fonciers sont légion au Togo, avec à la clé des tensions et de conflits communautaires.

L’une des actions phares qui prennent à-bras-le-corps cette problématique depuis quelque années, c’est le Salon international de l’immobilier et de l’habitat (FEST’IMMO).

Les portes de la 3ème édition de ce salon, initiative de la société Elom&Kékéli, ont été ouvertes au public ce vendredi au Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF), communément appelé « Togo 2000 » par le ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et du cadre de vie, Me Fiatuwo Sessénou.

Du 12 au 14 mai, selon les organisateurs, 85 professionnels de la chaîne immobilière et des services liés à l’immobilier vont encore répondre aux attentes des futurs acquéreurs et investisseurs, au travers d’un dialogue franc et personnalisé.

Rien ne met plus en doute les mérites de ce salon, a reconnu le représentant du gouvernement, dans son discours inaugural. « FEST’IMMO constitue un cadre approprié pour débattre de cette question d’intérêt national. Aussi, le ministère dont j’ai la charge a-t-il exprimé son adhésion à ce projet dès sa conception », a-t-il déclaré.

M. Fiatuwo a dans un second temps appelé les uns et les autres à s’interroger « sérieusement » sur les véritables handicaps. « Nous sommes tous conscients que la résolution des problèmes dépend du niveau de compétitivité des différentes catégories d’acteurs et de leurs capacités à conduire des changements innovants. C’est d’autant plus important que le foncier demeure un domaine transversal », a-t-il relevé.

Pour répondre aux attentes, quatre (4) conférences seront animées sur les thèmes comme « le problème d’insalubrité de nos villes : responsabilités et solutions », « une habitation saine, économique et durable : quels matériaux choisir ? », « eau et habitat : qualité et problématique » et « aménagement de la ville de Lomé : quelles visions pour demain ? ».

A cette édition, on enregistre des exposants qui viennent de plusieurs pays, à savoir de la Belgique, du Bénin, de la Chine, de la Côte d’Ivoire, de la France, du Ghana, de l’Inde, de l’Italie et du Togo.

Selon le Directeur du salon, Cyrus Kossi Agbodoh, FEST’IMMO a confirmé sa croissance lors des deux (2) dernières éditions en accueillant respectivement 4.000 et plus de 6.000 visiteurs en 2015 et 2016. « Cette augmentation de 51% du visitorat de 2015 à 2016 est le reflet du dynamisme et de la confiance des acquéreurs et investisseurs pour l’immobilier au Togo.

Source : www.icilome.com

LEAVE A REPLY