Togo: 200 km de fibre optique déployés à Lomé, l’e-gouvernement prend forme

567

Le projet e-gouvernement de la République du Togo prend progressivement forme. Selon le site d’information republicoftogo.com, les 200 kilomètres de fibre optique, prévus à cet effet, ont déjà été déployés dans la capitale Lomé. Le réseau doit entrer dans sa phase opérationnelle, d’ici la fin de l’année. C’est 500 sites administratifs (ministères, agences publiques, aéroport, hôpitaux, universités, etc.) qui seront connectés.

Le projet e-gouvernement du Togo a été lancé le 10 mars 2016. Les travaux de déploiement de la fibre optique ont été réalisés par la société chinoise Huawei, sur financement d’Exim Bank China, d’un montant d’environ 25 millions de dollars. Avec la connexion de ses administrations publiques à la fibre optique, le Togo pourra faire l’expérience d’un service public plus efficace. Une efficacité qui aura un impact sur le développement social et économique du pays. Les procédures administratives et autres demandes formulées par les entreprises, les particuliers, etc., seront alors traitées avec plus de célérité entre les différentes administrations responsables.

Shi Weiliang, le vice-président Afrique de l’Ouest de Huawei, qui avait révélé que le Togo « n’est raccordé qu’à un seul câble sous-marin quand le Bénin en dispose de 2, le Ghana 6 et le Nigeria 10 », avait conseillé au pays d’élargir ses capacités Internet en se connectant à un nouveau câble sous-marin de fibre optique pour répondre à la demande croissante de ses populations en très haut débit. 

Agence Ecofin