Thomas Koumou réagit suite à l’intervention de Christophe Tchao sur les amendements des députés UNIR sur la loi des finances

80

L’intervention de Christophe Tchao ce matin sur les ondes des confrères de la radio victoire n’a pas laissé indifférent Dodji Thomas Koumou, économiste et président de “Veille économique”. Il vient de réagir à travers un post sur sa page Facebook dont voici la teneur. Lecture !

Je voudrais vous dire que les publications sur la vie économique du Togo notre pays va se poursuivre cette semaine avec les ressources de nos partenaires et notre dette.

A ce propos, j’ai écouté avec grande attention ce matin sur la radio victoire fm, l’honorable Christophe TCHAO, Président du Groupe parlementaire du parti politique UNIR. Il nous a fait comprendre que les députés de UNIR procèdent à des amendements des projets de loi que le gouvernement soumet au vote à l’Assemblée nationale. Je suppose en toute logique qu’il parle aussi de la loi des finances.

Dans ce cas, je comprend de quels amendements il parle. Puisque ces amendements opérés par les députés UNIR nous ont valu un endettement public de plus de 2 200 milliards de FCFA soit environ 80% de notre PIB. Nos enfants payeront cette dette. Leurs enfants, eux ont tout dans ce pays, ils ne sentiront même pas qu’ils sont en train de payer cette dette.

Bravo aux députés de UNIR et à tous nos gouvernants.

Puisse la Divine Providence veiller sur nous et marcher à nos cotés.
Thomas Dodji Nettey KOUMOU
Veille Economique

Source : www.icilome.com

LEAVE A REPLY