Sommet sur la sécurité maritime : Robert Dussey fait le point sur les préparatifs

585

A partir du 15 octobre 2016, le Togo réunira environ 3 000 personnalités dont des chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union Africaine (UA) autour de la conférence internationale sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique. Après moult reports, Robert Dussey, ministre en charge des Affaires étrangères assure que le Togo est fin prêt pour assumer valablement l’organisation de ce sommet.
Le projet est non des moindres. Lutter contre le grand banditisme en mer relève des plus hautes préoccupations dans tous les Etats du monde. Le débat sur la question initié par le gouvernement togolais a donc sans ambages reçu l’assentiment de toute la communauté internationale, selon le Ministre Dussey.
« Le Conseil (ndlr, des Nations Unies) a vivement félicité cette initiative prise par l’Union Africaine d’organiser un sommet extraordinaire sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique à Lomé, le 15 octobre 2016 prochain, a invité la communauté internationale et les partenaires bilatéraux, multilatéraux à y participer activement et à appuyer le Togo », a déclaré Robert Dussey dans une interview accordée au journal Afrique Education.
Dès lors, la main a été mise à la pâte du côté de l’organisation pour couronner la chose d’un succès retentissant. « Au plan interne, les choses s’accélèrent, également : la réception de l’Hôtel Radisson Blu 2 Février qui a constitué la pierre d’achoppement, à un moment donné, aujourd’hui est chose faite ». En plus de cet hôtel classe, bien d’autres infrastructures hôtelières ont été rénovées pour l’occasion, selon les confidences de M. Robert Dussey. « Nous disposons aujourd’hui de plus de 3000 chambres pour accueillir nos hôtes », a-t-il précisé.
Mais ce n’est pas tout. Les infrastructures de transport ont également fait peau neuve avec en première ligne, l’aérogare flambant neuve répondant aux normes de dernière génération. Sans toutefois oublier la réception de la plupart des chantiers de réfection des routes de la capitale. « Bref, tout est fin prêt pour que ce sommet connaisse un succès éclatant », a conclu le ministre Dussey.
Mieux, le Togo dispose encore de quatre (04) mois pour les derniers réglages, histoire de prendre de la hauteur en termes d’organisation. Pour l’instant, tous les feux semblent indiquer que les Togolais pourront à l’issue de cette grande rencontre à Lomé, espérer avoir initié le rendez-vous porteur de salut en terme de sécurité maritime dans le concert des Nations.
Source : Icilome

Sommet sur la sécurité maritime : Robert Dussey fait le point sur les préparatifs

Lomé Infos.com

LEAVE A REPLY