Sommet de Lomé : Les chefs d’Etats arrivent ce vendredi déjà, la sécurité renforcée

447

Avec assurance, les activités marquant le sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique conduisent progressivement à la signature de la Charte de Lomé, ce samedi.

Du lancement des activités parallèles, examen du projet de la Charte, expositions et panels de hauts niveaux sur la sécurité et la sûreté maritimes et surtout l’économie bleue, le protocole a veillé au respect d’un programme établi depuis septembre à Addis Abeba.

Pas de boudes majeures, et l’organisation, jusqu’alors, montre son efficacité dans le respect du chronogramme. Protocole de sécurité, communication, médiatisation, accueil et installation des invités, on peut dire que tout se déroule comme prévu.

À quelques heures de la signature de la charte, l’organisation confirme l’arrivée de plus d’une vingtaine de chefs d’Etat. Certains sont attendus ce vendredi à Lomé, comme le Camerounais Paul Biya.

On annonce aussi une arrivée probable du ministre français de la défense, Jean Yves le Drian.

Dans l’attente de ces éminentes personnalités, la sécurité se trouve renforcée dans la zone qui abrite ce sommet. Les barrages sur toutes les voies y accédant seront renforcés, et l’accès ne sera réservé qu’à des véhicules de stricte importance selon le Colonel Yark Damehame, ministre en charge de la sécurité.

Des navettes gratuites se chargeront de conduire les délégations sur le site, pour éviter toute démêlée.

A.L

icilome.com