Sokodé: les dessous de l’arrestation du « père spirituel» de Tikpi Atchadam

496

A Sokodé dans le nord du pays, l’arrestation hier lundi de  l’imam Alpha Hassan Molah,  qui serait le conseiller spirituel de   Tipki Atchadam,  a provoqué de  violentes émeutes dans la ville. Les militants se sont révolté  suite à cette arrestation et  auraient incendié et cassé des édifices publics.

La tension est toujours vive  dans cette zone du pays comme l’a confirmé le ministre de la sécurité Yark Damehane ce matin  sur les antennes de victoire FM.

« La tension est vive mais nous essayons de le gérer » a-t-il affirmé.  Selon  ce dernier,  l’imam  serait arrêté pour avoir tenu des propos déplacés lors  d’une de ses prédications à la mosquée ; et suite à l’analyse de ce discours, la justice aurait demandé son arrestation.

« Le parquet a exploité l’audio de son prêche  et a demandé à la gendarmerie de l’interpeler »  a-t-il laissé entendre.

D’après les informations qui nous   sont parvenues,  les affrontements   entre forces de l’ordre et militants ont fait plusieurs victimes.  On relève d’importants dégâts matériels.  Plusieurs édifices public  et habitations privées ont été incendiés entre autre   la gendarmerie et le siège du parti UNIR à Sokodé.  Le ministre de la sécurité trouve cette situation insupportable et condamne ces faits.

Lire aussi: « Arrestation de l’Imam Hassan : le récit des faits! »

« Ce qui s’est passé  à Sokodé est insupportable. Brûler les établissements  publics, c’est vraiment dommage .Notre pays ne mérite pas ce qui se passe sur le territoire, cela ne nous honore pas » a-t-il rajouté

A Lomé le siège du parti national panafricain (PNP) a aussi été attaqué dans la nuit du lundi . Certains militants du PNP  imputent cette attaque au partisans d’UNIR comme une réponse aux attaques de Sokodé. Mais aucune déclaration officielle n’a été faite pour confirmer cette hypothèse.

Source : www.togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here