Route Lomé-Vogan-Anfoin : Komi Klassou ne parle pas le même langage que son ministre Sani Yaya

286

Le 20 Décembre, le Premier ministre Komis Klassou et son ministre en charge des Infrastructures, Ninsao Gnofam, ont en grande campagne médiatique, relancé les travaux de réhabilitation du tronçon Lomé-Vogan-Anfoin pour un nouveau coût de 30 milliards de F CFA, alors que CECO BTP avait déjà encaissé 36 milliards et laissé le chantier à moins de 10% d’exécution.

Pendant que Komi Klassou argue un chimérique accord de financement entre l’Etat togolais et une Exim Bank chinoise, le ministre de l’Economie et des Finances déballe une autre version au parlement.

Devant les députés le 26 Décembre, Sani Yaya a expliqué que les discussions étaient en cours avec la China Exim Bank pour le refinancement de la route abandonnée par CECO Btp, sous le regard passif de Ninsao Gnofam.

Pourtant, Komi Klassou et Ninsao Gnofam avaient, quelques jours plus tôt, mobilisé les médias à Lomé pour lancement fantôme des travaux sur ladite voie à Lomé. Depuis, aucun brin d’activité n’a été constaté sur les lieux, en tout cas, pas du côté de Lomé et la poussière insupportable, continue à faire ravage en ces temps d’harmattan.

Comme le dirait l’autre, on est où là ? Un seul gouvernement qui sert deux versions sur un sujet aussi capital au cours de la même semaine. On ne s’ennuiera jamais ici c’est Togo !

A. Lemou

icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here