Réunion post-Ebola à Monrovia

129

La dernière résurgence d’Ebola au Liberia a été déclarée terminée il y près d’un an par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).  

Depuis son apparition en Afrique de l’Ouest, fin 2013, l’épidémie a provoqué plus de 11.300 morts – dont plus de 4.800 pour le seul Liberia – pour quelque 28.600 cas recensés, à plus de 99% en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

Nommé en 2014 coordinateur de la Cédéao pour la lutte contre le virus, chargé de superviser le processus de riposte et d’éradication, le président Faure Gnassingbé est arrivé mercredi à Monrovia pour marquer symboliquement la fin de cette tragédie.

Accueilli à son arrivée à l’aéroport par la présidente Ellen Johnson-Sirleaf, il devait participer à une réunion de haut niveau post-Ebola.

Egalement présent à Monrovia, Marcel Alain de Souza, le président de la Commission de la Cédéao.

Faure Gnassingbé s’est beaucoup impliqué au nom de l’organisation régionale pour mobiliser les aides internationales au pire moment de la crise. Il est ainsi parvenu à convaincre l’Union européenne, la France, l’Allemagne, les Etats-Unis et la Chine.

Si le virus a disparu, la vigilance reste toutefois de mise car de nouveaux épisodes ne sont pas totalement à exclure.

Republic Of Togo

1 COMMENT

  1. pourquoi l’homme pense t’il sr ses efforts ? le secours de l’homme n’est que vanit, d’ailleurs l’homme arrive toujours en retard quant il n’a rien faire. le secours vient de l’ternel, le Dieu crateur, humilions nous et laissons lui faire.

LEAVE A REPLY