Réparation des victimes par le HCRRUN : Des mouvements de la diaspora dénoncent une « escroquerie politique »

222

Awa Nana-Daboya, présidente HCRRUN

« Cette façon de prétendre réconcilier les Togolais n’est qu’une moquerie bien organisée », indiquent des mouvements de la diaspora togolaise qui, dans un communiqué, dénoncent le processus de réparation, d’indemnisation et de dédommagement des victimes des crises sociopolitiques que le Togo a connues de 1958 à 2005. Ces mouvements demandent aux Togolais, les victimes surtout, de se mobiliser pour « dire non à cette contorsion malveillante ». Lecture !

Communiqué conjoint de la Coordination des mouvements et associations de la diaspora togolaise

Le mercredi 22 mars dernier, le Haut Commissariat à la Réconciliation et au renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN), préconisé par la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) pour assurer la mise en œuvre des recommandations formulées à l’endroit des acteurs de la vie sociopolitique du Togo, à l’issue de sa mission destinée à faire la lumière sur les violations à caractère politique subies entre 1958 et 2005, a au cours d’une rencontre d’échanges, annoncé le début du processus de réparation, d’indemnisation et de dédommagement des victimes des crises sociopolitiques que le Togo a connues sur la période énoncée.

Ainsi, un matraquage médiatique est organisé autour de ce projet que certains observateurs, notamment le professeur Togoata Apédo-Amah, qualifie d’ESCROQUERIE POLITIQUE. Qualification logiquement partagée par bon nombre de citoyens et d’observateurs du moment où, dans cette histoire de HCRRUN, seules les victimes sont formellement connues, les auteurs des exactions pourtant connues de tous demeurent non identifiées comme tels par les autorités, mais pavanant tranquillement dans le pays, parmi eux des officiers haut gradés promus pour service rendu au système dictatorial.

Cette façon de prétendre réconcilier les togolais n’est qu’une moquerie bien organisée, surtout avec l’enveloppe de deux milliards qui est annoncée et débloquée pour réaliser cette farce comme RPT/UNIR sait bien en servir.

Débloquer deux milliards pour dit-on exécuter la première phase des réparations pour environ 2475 victimes sur les 7057 identifiées, alors que pour le fumeux sommet sur la sécurité et la sûreté maritime et le développement, tenu à Lomé en 2016, le gouvernement avait débloqué plusieurs MILLIARDS de francs cfa, est une véritable insolence à l’endroit du peuple togolais qui n’est que chosifié en toute chose par le RPT/UNIR.

Face à ce dédain exprimé vis-à-vis du peuple togolais, les mouvements de la diaspora signataires du présent dénoncent et condamnent, cette pratique qui n’est nullement de nature à mettre fin à la violation des droits de la majorité par la minorité.

Lesdits mouvements appellent les victimes et leurs familles à se mobiliser pour dire non à cette contorsion malveillante, et traduire devant les plus hautes juridictions africaines et internationales, le cas échéant, ces sanguinaires qui ont impitoyablement versé le sang innocent de nos compatriotes, afin que le droit soit dit et que justice soit faite.

Les mouvements de la diaspora demandent instamment au gouvernement de rendre public les différents rapports produits sur ces différentes exactions qui identifient clairement les auteurs, co-auteurs, complices, co-complices et les commanditaires et bénéficiaires de ces crimes.

Les mouvements de la diaspora relancent Faure Gnassingbé sur la recommandation qui lui fait obligation de présenter publiquement et solennellement des excuses au peuple togolais.

Les mouvements de la diaspora exigent du gouvernement de commanditer des enquêtes indépendantes sur les différentes situations intervenues entre 2005 et 2017 et qui ont malheureusement coûté la vie à d’innocents citoyens, des élèves y compris, afin de situer les responsabilités et traduire les auteurs de ces exactions devant la justice.

Au peuple togolais, nous demandons de rester vigilant et mobilisé pour faire barrage dorénavant à toute forfaiture de nature à porter atteinte à l’intégrité physique, voire psychologique, de tout citoyen. Le sang des martyrs n’a que trop coulé sur la Terre de nos Aïeux. La souillure est trop importante et inquiétante. Seul toi, Peuple du Togo, peux l’arrêter et purifier ta terre. Alors prends ton destin en main ; ta diaspora est prête à agir de concert et avec responsabilité à tes côtés.

Fait en Suisse le 03 Avril 2017

Les Mouvements et Associations de la Diaspora

1-Groupe Fenêtre Sur l’Afrique en Suisse
2-GSPT, Groupe Sursaut Patriote aux USA
3-Mouvement Mobilisons Nous aux USA
4-USDCT aux USA
5-Cause Commune au Canada
6-Patiotes Togolais aux USA
7-CCD aux USA

Source : www.icilome.com

LEAVE A REPLY