Relance du secteur de la pêche : une priorité nationale

295

Les autorités souhaitent relancer le secteur de la pêche. Elles ont décidé d’investir massivement -16,4 milliards de Fcfa – avec le Japon pour offrir aux professionnels de la mer un port moderne.

Les travaux d’une durée de 23 mois devraient débuter d’ici quelques jours, a indiqué jeudi le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi.

Le nouveau port situé à Gbétsogbé (30 km de Lomé) comprendra plusieurs quais dont un spécialement aménagé pour les pirogues ainsi que des entrepôts frigorifiques.

La pêche joue un rôle économique important. Elle emploie près de 22.000 personnes et contribue pour 4% au PIB agricole et pour 1,3% au PIB national.

La promotion de l’économie bleue est nécessaire à condition que la profession puisse pleinement bénéficier de la zone de pêche dont les fonds marins sont systématiquement pillés par des navires-usines appartenant à de grands pays étrangers. A tel point que le Togo est obligé d’importer du poisson.

En Afrique de l’ouest, la pêche illégale compte pour un cinquième des volumes annuels levés (5,2 millions de tonnes en 2013 selon la FAO) et  génère une très nette surpêche par rapport à la capacité de reconstitution des réserves de poissons. 

Le Togo s’est doté d’un arsenal complet pour protéger son espace maritime.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here