Réformes : Les députés UNIR proposent au groupe parlementaire ANC-ADDI de différer sa proposition de loi 13 juin 2017

647

Réformes : Les députés UNIR proposent au groupe parlementaire ANC-ADDI de différer sa proposition de loi                                                                             13 juin 2017
Christophe Tchao, Président du groupe parlementaire UNIR

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk
C’était prévisible ! Les députés de l’Union pour la République (UNIR) proposent au groupe parlementaire Anc-Addi d’ajourner sa proposition de loi sur les réformes. C’est ce qu’a indiqué ce mardi le Président du groupe parlementaire UNIR, Christophe Tchao, dans une intervention sur une radio de la place.

Tout semble donner raison au Président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Jean-Pierre Fabre et ses pairs de l’opposition. Le pouvoir en place ne veut pas opérer les réformes. En témoignent les micmacs des députés Unir lors des travaux de la commission de la proposition des lois. En revanche, ils proposent au groupe parlementaire Anc-Addi de prioriser la question de la limitation du mandat présidentiel.

Pour Christophe Tchao, la proposition faite à l’opposition est la meilleure surtout que toutes les conditions ne sont pas réunies à l’Assemblée Nationale pour que la proposition de loi aboutisse. Pis selon lui, le groupe parlementaire Anc-Addi est réfractaire au consensus.

« L’opposition nous demande de lui montrer dans la Constitution l’article qui parle de consensus et qui oblige les acteurs à aller vers le consensus. Nous en sommes incapables. Du moment où on nous renvoie à la Constitution en matière de consensus, cela veut dire que ceux qui posent ce problème ne veulent pas de consensus », argue t-il.

Plus loin, Christophe Tchao a battu en brèche l’accusation selon laquelle le parti au pouvoir évite les réformes.
« L’Union pour la République (UNIR) veut les réformes mais dans un cadre consensuel et nous voulons un texte impersonnel. Les réformes ne veulent pas dire faire partir x ou y, c’est mettre le compteur à zéro», a-t-il indiqué.
En tout cas pour l’heure, l’opposition a fait des réformes, sa principale préoccupation. C’est d’ailleurs pourquoi les deux grandes entités (CAP 2015-Groupe des six), ont décidé de se mettre ensemble pour faire pression sur le gouvernement.

Togo-Online.co.uk

1 COMMENT

LEAVE A REPLY