Qui a écrit, signé et publié le communiqué au nom de Kako Nubukpo?

830

La question revient sur toutes les lèvres aujourd’hui, surtout quand, après des investigations, on se rend compte que l’intéressé, à en croire des sources, se dit surpris de lire sur les réseaux sociaux et dans la presse un communiqué (signé de son nom) dans lequel il présente ses excuses à Faure Gnassingbé et à Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire.

Les Togolais étaient surpris de voir ce communiqué signé de Kako Nubukpo, qui revient sur une déclaration qu’il avait préalablement faite lors d’une conférence sur le FCFA à l’Université de Lomé. “J’ai quitté le gouvernement parce qu’il y a un président étranger, Ouattara (ndlr- Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire) qui a demandé à notre président Faure (ndlr- Faure Gnassingbé) de me virer du gouvernement parce que je critique le F CFA”, avait-il révélé.

On en sait un peu plus sur les contours de la rédaction de ce communiqué qui continue de nourrir les débats. A en croire plusieurs sources concordantes, le document n’émane pas de Kako Nubukpo. C’est une œuvre, selon les mêmes sources, du laboratoire du régime qui est spécialiste en la matière.

On se rappelle encore le rapport d’enquête de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) charcuté par ce même laboratoire du régime au temps de son président Koffi Kounté. Nonobstant le rapport authentique de la commission, on a fait publier un document falsifié avec la signature du président de la CNDH.

Il a fallu que ce dernier publie le vrai rapport pour que l’opinion nationale et internationale se rende compte de la supercherie. Sérieusement menacé et sentant sa vie en danger, Koffi Kounté a dû prendre la fuite pour se réfugier en France.

L’ancien Premier ministre, Gilbert Fossoun Houngbo a vécu des situations pareilles, avec des documents publiés en son nom, sans qu’il ne soit informé préalablement. Et, dans l’un ou l’autre de ces cas, le laboratoire du régime a fait un « travail remarquable », selon l’avis de nombreux observateurs.

Au-delà de tout ce qui se dit aujourd’hui, c’est le silence de Kako Nubukpo devant ce que tout le monde appelle « faux et usage de faux », qui étonne. Mais comme le font remarquer de nombreux observateurs, l’homme serait encore lié au régime. Ce qui explique son mutisme face à ce communiqué qui le discrédite et fait pleuvoir des critiques virulentes sur sa personne.

C’est tout simplement triste pour ce pays !

I.K

Source : www.icilome.com

3 COMMENTS

  1. nous esprons que la lumire soit faite sur cette affaire et que les responsables soient poursuivis pour atteinte a la vie prive et a la dignit du Prof Kakou NOUBOUKPO

LEAVE A REPLY