Prise de la pierre sacrée : Les dieux auraient-ils oublié le Togo ?

57

Pour la 356 eme fois dans l’histoire du peuple Guin, la cérémonie de la pierre sacrée vient de se dérouler  à Glidji (Aného). Cette année la pierre est de couleur blanche,traduisant un message de paix et d’espoir dans un contexte très tendu que traverse le pays.

Sous la houlette du  prêtre Hounon de la Collectivité Koley, les cérémonies Ekpessosso ont abouti à la prise de la pierre sacrée ce jeudi après-midi à Glidji. De couleur blanche ,le message de la pierre n’a pas changé comparativement à l’année dernière:Paix pour le Togo! A en croire le prêtre, la pierre demande de respecter des interdits pour la mer, prendre soin des jumeaux, leur consacrer  des rituels et cérémonies appropriés pour jouir de cette paix.

Depuis la nuit des temps ou plutôt depuis que la génération actuelle a pris connaissance de l’existence de cette cérémonie, le message de la pierre a toujours plus ou moins, été le même.

Harmonie, paix,culture vivriers en abondance…Les prévisions sont relativement bonnes. Mais curieusement le pays est l’un des pays de la sous région qui traverse des crises périodiques :1990, 2005, 2010 : Coups d’état, révolte populaire, répressions sanguinaires…On ne peut affirmer que les années écoulées au Togo ont été très  « stables » . Même la sacralité des rites traditionnels et ancestraux  sensées consolider l’unité des peuples du Togo, a volé   en éclats sous le poids des dissensions et des scènes de violence depuis quelques temps.

Que se passe-t-il donc sur la terre de nos aïeux ? Les dieux auraient -ils oublié de donner au peuple ce qu’ils lui promettent? Cette paix convoitée de tous parts.

TogoTopInfos.com