Pourquoi Jonas Daou a été débarqué du Conseil d’administration de la CEET ?

590

Le Conseil d’administration (CA) de la Compagnie de l’énergie électrique du Togo (CEET) a un nouveau président. Il s’appelle Agossa, enseignant à l’Ecole supérieure d’ingénierie (ENSI). Il remplace Jonas Daou, dont les méthodes gênent.

La CEET est une boîte à problèmes. De la mal gouvernance par-ci, des services de moindre qualité par-là, cette société publique cumule plusieurs millions de dettes. Il faut ajouter à cela des méfiances entre ses cadres.

C’est pour mettre de l’ordre que Jonas Daou a été nommé président du Conseil d’administration il y plus d’un an. Mais ce dernier, souligne nos confrères de L’Alternative dans leur dernier numéro, face à des « interférences », « réseaux », « vieux barons qui tiennent toujours les câbles »… a été impuissant dans sa volonté de redresser la société.

Selon toujours cette parution qui cite des sources bien introduites dans les arcanes de cette société d’Etat, les mésaventures de monsieur Daou ont véritablement commencé quand il a refusé à l’ancien directeur de la CEET Gnandé Djétéli (ayant une santé chancelante) certaines largesses.

C’est ainsi que ceux qui ont pris en otage la compagnie d’électricité ont manœuvré en coulisse pour qu’il soit débarqué de son poste.

Selon le journal, « C’est la guerre des réseaux qui continue et visiblement, certains n’ont que faire du pays ».

A.H.

Source : www.icilome.com