Parti des Togolais : Alberto Olympio se retire de la présidence

179

Condamné à 5 ans de prison ferme et 10 millions d’euros de préjudices dans l’affaire qui oppose sa société Axxend corporation à Cauris Management, le président du Parti des Togolais, Alberto Olympio continuera son combat politique mais laisse son poste à un intérimaire jusqu’au prochain congrès.

Dans un message adressé à ses militants et sympathisants, Alberto Olympio dit être victime de la Justice togolaise. « Le 21 Septembre dernier, les autorités judiciaires togolaises ont décidé de me condamner, à l’issue d’une procédure totalement fantasque, à 5 ans de prison ferme et plus de 10 millions d’euros de pénalités financières. Je vais vous dire, leur décision fut à la fois ahurissante et stimulante pour moi », dénonce le Président du Parti des Togolais.

Il compte saisir les juridictions impartiales pour laver son honneur. En attendant, il va « convoquer dans les tout prochains jours, un Conseil National qui statuera sur l’intérim de la Présidence jusqu’au prochain congrès ».

Le fondateur de la société Axxend corporation continuera son combat pour l’avènement de la démocratie au Togo en mettant tous les moyens à sa disposition au service de la lutte que le Parti des Togolais a commencée en 2014.

Il incite aussi ses militants à rester actifs dans les actions citoyennes sur le terrain. « Le Pouvoir, c’est Vous », leur lance-t-il.

A.H.

icilome.com

LEAVE A REPLY