Ourna-Gnanta sollicite l’annulation des manifestations des 18 et 19 octobre

101

David Ourna-Gnanta, militant du parti Union pour la République (UNIR) appelle l’opposition togolaise à prendre toute sa responsabilité et faire preuve de sagesse en annulant les prochaines marches prévues pour demain mercredi et jeudi prochain.

Suite aux violences, aux actes de vandalisme et voies de faits respectivement dans les villes de Sokodé, Bafilo et Lomé ayant entraînés trois morts, l’ex-opposant déplore les pertes en vies humaines ainsi que les dégâts matériels et appelle au calme. Il exhorte vivement les acteurs politiques de l’opposition à la sagesse en annulant les prochaines manifestations.

« Suite aux événements du 16 octobre à Sokodé, Bafilo, et Lomé, sursoir à l’organisation des manifestations du 18 et 19 ne serait pas un geste de faiblesse mais une action de sagesse et de grande responsabilité », écrit David Ourna-Gnanta.

Il appelle les militants de l’opposition à renoncer à ces marches qui dit-il semblent être trop risquées.

Par la même occasion, celui qui a cheminé plusieurs années durant avec les opposants avant de regagner le camp du pouvoir invite les uns et les autres à proscrire les actions politiques fondées sur les replis ethniques et identitaires.

« J’appelle les uns et les autres au calme et à la retenue.je sais que le développement de Sokodé comme plusieurs villes de l’intérieur a été bloqué à un moment donné et que les jeunes sont désœuvrés mais détruire ce qui existe ne peut que compliquer la situation. Évitons toute action politique fondée sur le replis ethnique », lance David Ourna-Gnanta.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here