OTR : Recettes fiscales en hausse ; et puis quoi encore ?

280

Ce sont des genres de nouvelles dont on raffole au sein du sérail. L’Office togolais des recettes (OTR) aurait dépassé les objectifs à lui fixés à sa création, à en croire le site qui ment plus qu’un arracheur de dent ; vous avez trouvé, il s’agit de republicotogo.com.

OTR : Recettes fiscales en hausse ; et puis quoi encore ?

« Les recouvrements sont en constante augmentation : + 12,7% entre 2014 et 2015 », lit-on dans un article titré « recettes fiscales en hausse de 32,5% ». « Les recettes sont en hausse de 32,5% au premier semestre de cette année. Des résultats qui s’expliquent par une rationalisation du travail des agents des impôts et de la douane et par un ciblage plus rigoureux des contribuables, particuliers et entreprises, même si ces derniers restent une minorité dans le pays dominé par le business informel difficilement identifiable et non taxable », gribouille le « con de frère ».

Voilà des infos pour clouer le bec aux oiseaux de mauvais augure, aux ennemis du fils du père que les gens avaient critiqué lorsqu’en expert financier dont les compétences sont internationalement reconnues, a pensé OTR pour maximiser les sous des Impôts et des Douanes que la minorité qui l’entoure détournait allégrement alors qu’il a interdit formellement ça. Nous-mêmes on ne comprenait pas pourquoi les gens étaient contre cette idée. Voilà que les chiffres donnent raison à notre champion « gnassional ».

Mais, entre nous hein, est-ce que les chiffres-là ont été vérifiés, compilés et certifiés comme les résultats de Taffa Tabiou – hum- avant d’être rendus publics ? Et puis, où est-ce qu’on a trouvé tous ces sous au moment où les opérateurs économiques détalent à toutes jambes comme s’ils ont rencontré un méchant fantôme au Togo ? On était perdu dans nos questionnements lorsqu’une source trop sûre nous apprend qu’en fait, Gaperi énervé par le scandale de l’évasion fiscale, a fait un grand saut à Wacem  et procédé à un redressement virtuel ; d’où ces chiffres. On voulait vérifier tout ça mais on n’en a pas eu le temps.

Bon, soyons maintenant un peu sérieux. Quelle joie le commun des « Gnassingbélandais » a-t-il à nourrir s’il y a augmentation des recettes fiscales ? Même à 1000% d’augmentation, lui il ne verra jamais la couleur de l’argent. Cela ne suffira même pas pour les voyages du Prince. Recettes fiscales en hausse ou pas, sa « siiiation » restera pareille. Donc circulez, rien à signaler.

Source : Liberté

27Avril.com

LEAVE A REPLY