OTR : Henri Gaperi serait sur la sellette

228

Le commissaire général de l’Office togolais des recettes (OTR), Henri Gaperi serait sur la sellette et « pourrait voir son contrat revu drastiquement, au vu des résultats produits par la structure depuis sa création », annonce le confrère ‘’Liberté’’ dans son N°2288 de ce vendredi.

L’auteur de l’article qui s’appuie sur ses sources, écrit que les résultats tant vantés par l’OTR ne contenteraient pas le sommet de l’Etat.

En dehors de cette insatisfaction, les problèmes au Port autonome de Lomé, suite à la hausse considérables des prix de sortie de voiture ou de container créent des tensions qui font fuir les opérateurs économiques. Sans oublier la dénonciation par les transitaires agréés des multiples taxes imposées par l’OTR qui compliquent les activités dans ledit Port.

« Mais les charges fixes n’ont pas subi de coupes pour autant. Pendant que la paupérisation gagne du terrain, un gardien de l’OTR par exemple a droit à des primes mensuelles de rendement et de logement. Pendant ce temps, enseignants et autres secteurs sociaux sont à la peine », rappelle l’auteur de l’article.

Toutes ces raisons réunies auraient poussé les employeurs d’Henri Gapéri à vouloir écourter son mandat à la tête de l’OTR. « Nous avons joint une source interne à l’OTR qui a affirmé n’être au courant de rien », précise le journal.

A.H.

icilome.com

LEAVE A REPLY