Opposés à la transformation de Togo Telecom, les employés du groupe télécoms réclament la démission de Cina Lawson

696

Depuis plusieurs jours, le Syndicat des agents de Togo Telecom (SAT) et le Syndicat des télécommunications du Togo (Syntel) rencontrent les employés de l’opérateur historique, en activité dans les autres régions du pays, pour s’enquérir de leur avis sur le plan de transformation de la société télécoms. En plus du rejet commun de TOGOCOM, la holding qu’a décidé de créer le gouvernement, les employés de Togo Telecom réclament désormais la démission de Cina Lawson (photo), la ministre des Postes et de l’Economie numérique.

Au terme de la dernière réunion avec des employés des services déconcentrés de l’opérateur historique, tenue la semaine dernière dans la région de la Kara, Aminou Mouhamad Bacharou, le secrétaire général du SAT, a déclaré que l’idée d’une marche de protestation contre la patronne du secteur togolais des télécommunications a été évoquée.

Les employés de Togo Telecom accusent la ministre des télécoms de n’avoir pas su défendre leurs intérêts et ceux de la société publique. Ils lui reprochent la transformation « unilatérale » de la société publique qui va faire perdre leur emploi à plus de la moitié des agents de Togo Telecom et de sa branche mobile Togocel.

Lire aussi:

14/07/2017 – Dans un souci d’efficacité, le gouvernement togolais transforme le groupe Togo Telecom en Holding

Agence Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here