Nouvelle alerte à la méningite

242

Depuis le 1er janvier 2017, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Information communiquée samedi par l’OMS.

La zone la plus touchée est la région des Plateaux.

Le Togo fait partie de la ceinture de méningite, bande de terre allant de l’Atlantique à la Mer Rouge et comprenant 26 pays. La population à risque est estimée à 430 millions d’habitants. 

Une épidémie de même nature s’était propagée l’année dernière dans la Kozah, la Binah, Cinkassé et dans les préfectures de Dankpen, Bassar et la Plaine de Mô.

Le pays organise régulièrement des campagnes de vaccination de masse.

La méningite peut être virale, bactérienne ou encore fongique (causée par un champignon), mais la plus dangereuse est celle à méningocoque (Neisseria meningitidis serogroup W). C’est elle qui sévit depuis le début de l’année.

Les autorités togolaises et l’OMS ont lancé une riposte coordonnée. 56.000 vaccins ont été commandés. Une mission d’experts de l’Organisation mondiale de la santé est déployée sur zone. Une surveillance étroite est exercée afin de prévenir de nouveaux cas. Les personnels de santé bénéficient d’une formation complémentaire afin de déterminer la nature du mal qui peut atteindre les patients. Enfin des réunions de coordination sont organisées entre le Togo, le Ghana et le Bénin pour circonscrire l’épidémie. 

Republic Of Togo

1 COMMENT

LEAVE A REPLY