Norbert Gbikpi Bénissan/coordonnateur du PADET : “Les partis politiques sont en difficulté”

120

Les organisations de la société civile ont lancé hier la première édition des universités sociales prévues les 12 et 13 octobre prochains à Lomé. Les représentants de certains partis politiques présents à la cérémonie du lancement pour se prononcer sur ce que cette initiative peut apporter à la situation togolaise.

C’est le cas par exemple du coordonnateur du Parti démocratique des travailleurs (PADET), Norbert Gbikpi Benissan. Il salue d’abord la tenue des universités sociales, la première du genre au Togo et déclare ensuite qu’il ne dira pas que les partis politiques ont échoué dans leur mission, mais « ils sont en difficulté ».

« Et c’est une bonne chose que la société civile prenne la relève », insiste-t-il. Et d’ajouter qu’ « il y a eu tant d’initiatives de la société civile ».

« Il faut bien réfléchir à la question de savoir si les universités sociales sont une tentative de plus ou une arme fatale qui permettre de résoudre le problème du Togo », a-t-il souligné.

Les universités sociales sont un cadre dans lequel se débattront les thématiques relatives aux problèmes quotidiens des Togolais.

A.H.

icilome.com