Nicolas Lawson: 'Que ce soit Apévon ou Agboyibo, ils n’ont qu’à aller au diable'

248

Le Président national du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR), Nicolas Lawson s’est prononcé dimanche sur la crise au Comité d’Action pour le Renouveau (CAR).  Fo-Nico, comme on l’appelle affectueusement pense que ce qui arrive au parti de Me Agboyibo n’est qu’une spéculation futile qui n’est intéresse pas les Togolais.

C’est sur une radio de place que le leader du PRR s’est exercé de poser un regard politique sur la période d’impasse que traverse le CAR ces derniers temps. Contre toute attente, l’homme politique pense que la situation au CAR qui est sur toutes les lèvres depuis un bon moment, ne devrait intéresser personne.

“Que faire pour se faire soigner dans de bonnes conditions, avoir la paix, avoir la sécurité, que le Togo retrouve le prestige et que sa population soit relevée à la dignité humaine, c’est ça l’essentiel; la petite vie des politiques n’est que la spéculation futile, ça n’a aucune espèce d’importance pour notre pays et l’avenir de nos enfants”, a expliqué Nicolas Lawson, qui n’a eu aucune gêne d’envoyer les deux  camps antagonistes  au diable. 

” Que ce soit Apévon ou Agboyibo les deux font quelque chose  de désastreux, et ce qu’ils font n’a aucun intérêt, c’est futile, ils n’ont qu’aller au diable, qu’ils nous foutent la paix”, a-t-il dit. 

La crise au CAR a obligé M. Lawson  à revenir  sur la genèse du parti. Selon lui, le CAR a été créé  par Me Agboyibo, Me Afanhoenou Madji et lui-même, après que le FAR ait été dissout. L’homme affirme qu’il a eu par le passé à battre campagne pour le CAR de Lomé à Cinkassé.

Le Président national du PRR trouve que les journaux qui font de la crise au CAR leurs choux gras, sont ceux qui ne savent pas ce qui est essentiel pour le Togo. Ce sont des gens qui méritent de retourner sur les bancs pour réapprendre le journalisme. Dieu merci, son parti a déjà un projet dans ce sens.

“Vous n’avez pas la connaissance précise de ce qui se passe dans ce pays. C’est pour ça que demain je vais tout faire pour refaire les réformes dans le domaine de l’éducation et créer une école pour former des journalistes de valeur et de talents”, a-t-il dévoilé.

 

TogoBreakingNews.info

LEAVE A REPLY