‘MMLK’: Opération Entonnoir, un escradon de morts

43

La traque des contrebandiers défraie encore la chronique ces derniers jours. Les dégâts humains et matériels causés par cette traque inquiètent le Mouvement Martin Luther King (Mmlk), qui n’exclut pas la complicité des compagnies pétrolières au Togo.

Dans un communiqué dont copie nous est parvenue ce lundi, le Mouvement Martin Luther King (Mmlk), a fait noter l’implication et la complicité des compagnies pétrolières au Togo dans la campagne répressive contre les vendeurs du carburant illicite.

D’après le Mmlk, il n’est un secret pour personne que les forces dites spéciales qui conduisent l’opération entonnoir, ne finissent d’endeuiller les familles dans la mission engagée contre la vente et la commercialisation du carburant illicite.

Il en tient pour preuve, les bavures répressives et sanglantes qui surviennent au quotidien dans les courses poursuites des vendeurs. Des tendances qui, selon lui, débouchent malheureusement sur des dégâts énormes et surtout des pertes en vies humaines

Pourtant, ces dégâts sont évitables : « si les forces de cette opération se sont suffisamment professionnalisées en matière de maîtrise et de gestion conventionnelle d’une situation de ce genre où les cibles sont inoffensives (mains nues et non armés) », indique le communiqué.

Même s’il n’approuve pas le commerce illicite du carburant, le Mouvement trouve évident que les pouvoirs publics sont loin de trouver des solutions appropriées à ceux qui s’y livrent, majoritairement les jeunes sans emplois.

« Selon le MMLK, l’intensité et l’ampleur des dérives avec l’usage disproportionné de la force dans cette opération ces derniers temps, seraient dictées par un contrat entre l’État et les compagnies pétrolières du Togo qui entendent préserver le monopole du secteur et étouffer toute concurrence que constituent les vendeurs ambulants du carburant », poursuit le communiqué.

Au demeurant, le Mmlk regrette que l’opération entonnoir ait lamentablement échoué et s’apparenterait à un escadron de morts pour avoir fait trop de dégâts humains et matériels.

« Par conséquent, l’opération entonnoir est appelée à disparaître pour laisser la place à des méthodes saines et républicaines pour gérer efficacement le phénomène de vente du carburant », conclu le communiqué.

JA

Lomechrono.com