Mettre de l’ordre dans le « désordre » du foncier

155
Mettre de l’ordre dans le « désordre » du foncier

Le système foncier togolais se caractérise d’une manière générale, par un régime foncier vétuste et vieux de plus de 40 ans, par l’accès « difficile » des femmes à la terre, la cherté des coûts d’accès aux infrastructures et services et un important retard dans l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le Développement (OMD) etc.

Ce tableau très peu reluisant a motivé l’organisation d’un forum national sur la question, œuvre du ministère l’Urbanisme, de l’habitat et du Cadre de Vie. Un forum démarré mardi 18 avril 2017 et qui prendra fin le 22 avril prochain par des recommandations. Cette rencontre, selon les organisateurs, se veut un « cadre de discussions et d’échanges sur les questions foncières dans leurs articulations avec les enjeux du moment ». Il s’agira aussi d’étudier l’avant-projet de Code foncier avant son adoption par l’Assemblée nationale.

De l’avis du ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et du Cadre de Vie, Fiatouwo Sessenou, les enjeux liés au foncier togolais sont « complexe et multiformes » et le forum national sur le foncier, recommande le Premier Ministre, Komi Sélom Klassou devra servir de « cadre de discussions » et propositions pour résoudre ces problèmes.

La rencontre est placée sous le thème : « Une gouvernance foncière inclusive pour un développement durable : le temps de l’action ».

Aklom AJAVON

Source : www.icilome.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY