Me Yawovi Agboyibo prescrit un « climat de confiance et un dialogue franc » pour sortir le Togo de ses difficultés

311
Me Yawovi Agboyibo prescrit un « climat de confiance et un dialogue franc » pour sortir le Togo de ses difficultés

Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), ses cadres et militants étaient samedi à Tsevié dans la préfecture de Zio (35 Km au Nord de Lomé) dans le cadre d’une session de formation initiée à l’endroit des délégués des six (6) fédérations que compte la région Maritime. Les participants conduits par le président national de ce parti, Me Yawovi Agboyibo, ont longuement échangé sur les difficultés que rencontre le Togo et les problèmes auxquels ses populations font face.

Tous les secteurs de la vie nationale ont été passés au peigne fin par les participants à cette rencontre notamment la santé, l’éducation, le foncier, les infrastructures, l’électrification et autres.

Le seul remède pour résoudre ces problèmes, a dit Me Yawovi AGBOYIBO, sont les réformes. Mais, a-t-il relativisé, au-delà des réformes, il faut arriver à instaurer un climat de confiance partagée dans le cadre d’un dialogue franc. « Le CAR n’a pas changé de méthode, nous considérons que dans un pays des problèmes quels qu’ils soient, doivent trouver leurs solutions dans le dialogue. Mais la question est de savoir comment créer les conditions d’un dialogue efficace », s’est-il interrogé.

La vérité doit se trouver en tête de toutes les valeurs susceptibles de guérir le Togo de ses maux, a-t-il fait savoir. « Il faut que les acteurs politiques se fassent confiance. Tant que la confiance n’existe pas on perd le temps, mais dès lors que la confiance est restaurée et chacun est convaincu que l’autre va exécuter tout ce qu’il a dit, on ira de l’avant. C’est comme ça que le CAR fait sa politique », a-t-il poursuivi.

Selon les participants à cette rencontre, la seule façon de lever les obstacles qui empêchent la résolution de la crise sociologique du Togo, c’est d’aller vers une unicité d’actions de tous les Togolais qui luttent pour le changement.

Le séminaire a réuni les six fédérations de la région maritime à savoir : Avé, Bas-Mono, Lacs, VO, Yoto, et Zio.

Raphaël A.

Source : www.icilome.com

LEAVE A REPLY