L’UEMOA veut promouvoir la banque mobile

334

Le conseil des ministres des Finances de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) s’est déroulé le week-end dernier à Lomé.

La situation économique et monétaire au sein de l’Union reste bien orientée au premier trimestre 2016

La croissance du produit intérieur brut (PIB) réel est de l’ordre de 7,1%, en glissement annuel, après 7,2% le trimestre précédent, sous l’effet des bonnes performances des secteurs secondaire et tertiaire, note les participants.

Sur l’ensemble de l’année, la croissance devrait être en moyenne de 7,2%.

L’inflation est en baisse. Elle est passée de 1,3% fin 2015 à 0,8% en mars 2016. La chute des cours du pétrole et la disponibilité des céréales expliquent cette décélération. 

Les ministres des Finances de l’UEMOA demandent aux Etats membres de poursuivre les efforts d’amélioration des recettes fiscales et de rationalisation des dépenses publiques afin d’imprimer au déficit budgétaire une orientation lui permettant de s’inscrire dans le respect de la norme communautaire de 3,0% du PIB à l’horizon 2019.

Ils recommandent également la mise en œuvre d’une politique d’endettement interne et externe appropriée pour préserver la stabilité  macroéconomique.

Les ministres ont adopté le document-cadre de politique et de stratégie régionale d’inclusion financière. 

Cette stratégie, élaborée dans un contexte marqué par le rôle prépondérant de la micro finance et de la forte expansion des services financiers via la téléphonie mobile, vise à assurer, sur un horizon de 5 ans, l’accès et l’utilisation d’une gamme diversifiée de produits et de services financiers, à coûts abordables, à 75% de la population adulte de l’UEMOA.

Republic Of Togo

LEAVE A REPLY