L’esprit de la loi

57

Depuis près de deux mois, le Togo est confronté à des tensions politiques qui dégénèrent parfois en violence lors des manifestations incessantes organisées par l’opposition.

Jeudi en conseil des ministres, le gouvernement a fait le bilan des différentes marches et autres meetings à Lomé et en région. 

Il a déploré les débordements, notamment lors du rassemblement du 5 octobre dernier au cours duquel certains groupes se sont détachés de la manifestation pour se livrer à des actes de vandalisme sur des biens publics et privés et de violence sur des commerçants. Incidents similaires observés à Sokodé.

Ces incidents sont contraires à l’esprit de la loi du 16 mai 2011 sur les manifestations publiques. 

Pour le gouvernement, les incitations à la violence et à la haine de certains leaders politiques, qui encouragent leurs militants via les réseaux sociaux à s’en prendre aux forces de l’ordre et aux autorités, est inacceptable.

Le conseil des ministres a réitéré sa volonté d’apaisement et de cohésion et a invité la population ‘à œuvrer pour le vivre ensemble et la paix sociale.’

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here