Les réactions des Eperviers suite au tirage au sort de la CAN

418

Ce mercredi, les 16 sélections nationales qualifiées pour la CAN Gabon 2017 connaissent leurs adversaires. Le Togo logé dans la poule C affrontera la Côte d’Ivoire, le Maroc et la RDC. Les réactions de quelques Eperviers.

Placé dans un groupe un peu compliqué pour les uns, de la mort pour d’autres, le Togo devra se mettre sérieusement au travail et jouer à fond ses chances pour espérer se qualifier pour les quarts de finale.

Visiblement les joueurs ne s’affolent guère. « L’essentiel est de bien commencer », estime le défenseur Ouro Akoriko Sadate au micro de togofoot qui croit même qu’« avec le travail et la préparation » les Eperviers pourraient se qualifier pour le tour suivant.

Sege Akakpo contacté par africatopsorts fait une analyse juste des adversaires du Togo. « Encore une fois, on retrouve la Côte d’Ivoire qui reste la nation favorite. Le Maroc après leur forfait de 2015, revient avec une équipe solide, expérimentée et revancharde. La RDC reste égale à elle-même, elle est capable de battre les 3 équipes ».

Il a sa petite idée pour que lui et ses partenaires fassent démentir les pronostics. « En temps que 4e nation de ce groupe, nous devons surtout rester concentrés sur nous-mêmes et ne pas trop regarder nos adversaires. Le travail d’équipe sera déterminant. Le plus important sera de prendre la compétition match par match, en jouant chacun des matchs à fond, au meilleur niveau possible pour ne pas avoir de regrets et faire le compte à la fin », souhaite le dossard 5 des Eperviers.

Mathieu Dossevi qui sera à la CAN pour la première fois trouve que “c’est un groupe intéressant”. “La Côte d’Ivoire demeure favorite. Derrière, c’est ouvert, même si le Maroc reste costaud quand même”, souligne-t-il.

Kossi Agassa, actuellement sans club, connaît bien la CAN pour avoir plusieurs fois pris part. Pour lui, « le plus important est de bien se préparer et bien entamer la compétition ».

Claude Le Roy sait maintenant comment préparer son équipe pour jouer les trouble-fêtes au Gabon en début d’année prochaine.

A.H.

icilome.com

LEAVE A REPLY