Les produits carnés sur le marché togolais ne viennent pas du Brésil, selon Directeur de l’élevage

381
Les produits carnés  sur le marché togolais ne viennent pas du  Brésil, selon Directeur de l’élevage

Le Directeur de l’élevage au ministère de l’Agriculture, Dr. Komlan Batawi a rassuré l’opinion nationale ce mardi 11 avril que les produits brésiliens au cœur du scandale ne sont pas sur le marché togolais. Le haut cadre a fait cette déclaration en marge d’une cérémonie de destruction de produits carnés périmés saisis par les services compétents du Togo lors des contrôles de routine.

Selon le Directeur de l’élevage, le Togo n’est pas concerné par le scandale actuel des produits brésiliens. Le reste des produits carnés d’origine brésilienne au Togo qui sont consignés pour plus d’amples analyses ont été importés en janvier et avaient été déclarés propres à la consommation.

« Ces produits ne viennent pas d’abattoirs incriminés. Néanmoins la confiance n’excluant pas le contrôle, nous sommes en train de procéder à des analyses », a déclaré le haut cadre.

Le Directeur de l’élevage relève par ailleurs, que la majeure partie des produits carnés importés au Togo vient de l’Europe. « Il ne faut pas que les gens fassent de l’amalgame, les produits qui sont sur le marché togolais ne viennent pas du Brésil, ces produits sont d’ailleurs plus chers et s’écoulent difficilement. Les populations préfèrent les produits venus d’Europe plus abordables qui sont sur le marché », a ajouté Batawui.

Un vaste réseau de commercialisation de viandes avariées a été démantelé au Brésil en mars alors que des produits cancérigènes étaient utilisés pour masquer l’aspect des produits dont certains destinés à l’export.

Le Togo n’est pas sur la liste des pays de destination de ces produits, selon l’autorité mais en Conseil des ministres du 31 mars dernier, le Gouvernement dans les divers a décidé que des mesures préventives soient prises, au niveau national pour renforcer les contrôles sanitaires de toutes les denrées aux différents points d’entrées du territoire national.

Germain Doubidji

Source : www.icilome.com

3 COMMENTS

  1. Ces produits nous détruits par nos organismes. Selon moi ces produits devaient être détruit en maintant des insecticides

  2. j’aimerais savoir si ces produits dont vous parlez passent sous o sur la mer ou ils pleuvent comme la pluie?j’intrroge nos autorits et les douaniers,l’enfants qui ne laisse pas sa maman dormir,ne dors pas aussi,nous mangeons c’est sr et certain qu’ un membre de leurs familles mangera.Merci

LEAVE A REPLY