Les pays de la CEDEAO s’arment contre le terrorisme

224

Le Groupe international d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (Giaba) a rencontré lundi à Lomé, les leaders des organisations de la société civile des pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). C’est le cadre de la lutte contre le terrorisme.

En effet, la plupart des organisations terroristes ne lésinent pas sur les stratégies pour mobiliser des fonds destinés à assurer des appuis logistiques ou le recrutement des terroristes. Très souvent, les organismes à but non lucratifs sont leurs cibles. C’est dans cette optique que les leaders des organisations de la société civile des pays membres de la Cedeao ont été entretenus sur les secrets des groupes terroristes.

L’objectif selon les organisateurs, est de sécuriser les systèmes financiers et l’espace d’investissement de la sous-région. En clair, l’intention est de mettre sur pied une alliance régionale contre le terrorisme.

« Il faut que notre région soit considérée comme une région attractive au niveau des institutions de développement et de financement », a déclaré le Directeur général du Giaba, Coulibaly Adama.

Notons que le gouvernement togolais a mis en place depuis 2009, un dispositif national via le ministère en charge de la Sécurité, qui permet de scruter la production du rapport financier annuel des organisations à but non lucratif.

JA

Lomechrono.com

LEAVE A REPLY