Les hippopotames du fleuve mono menacés d’extinction

284

Un dépeuplement qui ne dit pas son nom menace la population des hippopotames dans le fleuve Mono au sud-est du Togo. Afin de freiner les actions des braconniers, le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et le PNUD sensibilisent les populations riveraines.

Celles-ci s’organisent pour lutter contre la destruction des cette espèce qui constitue le patrimoine culturel de cette contrée du Togo. Les actions de FEM et du PNUD consiste essentiellement à intéresser les populations à des activités génératrices de revenus ce qui les éloignent peu à peu du braconnage.

Ils sont également sensibilisés sur l’importance de sauvegarder la biodiversité de l’écosystème.

En 2016 déjà, la coopération allemande (GIZ), avait formé des écogardes (gardes du site) pour mettre fin aux activités de braconnage au niveau des mares de Logoe, Afi, Afito, Dindin et Avli, abritant ces mammifères aquatiques.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here