Les fondements du développement

0

Les Journées africaines de la géotechnique ont débuté mardi à Lomé. Ces rencontres accueillent des experts venus de tout le continent.

L’expertise d’ingénieurs et de techniciens hautement qualifiés en géotechnique est nécessaire pour la construction d’ouvrages (bâtiments, ponts, pylônes, barrages, tunnels…). Ils sont en mesure d’évaluer les caractéristiques spécifiques des terrains grâce à la théorie complexe de la mécanique des milieux continus et plus spécifiquement la mécanique des sols.

Leur contribution est indispensable à toutes les étapes de l’avancement d’un projet : étude préliminaire ou d’esquisse, étude d’avant projet, étude de projet, étude d’exécution, suivi d’exécution.

‘Le développement des infrastructures constitue un des leviers pour la croissance. Nous sommes réunis autour d’un sujet éminemment transversal dont il faut tenir compte dans la définition de nos politiques de développement pour une véritable émergence’, a déclaré George Aidam, le ministre délégué chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Les participants mardi à Lomé

De son côté, Ninsao Gnofam, le ministre des Infrastructures, a rappelé que la pérennité des infrastructures était exigence qui nécessite le conseil d’experts en géotechnique.

Dans l’ensemble, les grands projets lancés par l’Etat ont été réalisés dans les règles de l’art, mais pas tous. Plusieurs chantiers, notamment des routes, ont révélé des vices de construction et des anomalies. Conséquence, des surcoûts, des retards à la livraison et d’interminables procédures avec les entreprises de TP pour déterminer les responsabilités.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here