Les automobilistes n’assurent pas leurs arrières

267

La moitié des véhicules circulant au Togo n’est pas assurée. Un chiffre communiqué par les compagnies d’assurance et le ministère de l’Economie et des Finances.

En cas d’accident, aucun remboursement possible, mais beaucoup plus grave en cas de blessures corporelles ou de décès. Dans ce cas, aucune indemnisation ne pourra être envisagée.

Le défaut d’assurance est un délit, mais de nombreux conducteurs de motos, de voitures ou de camions s’en moquent. 

Certains vont même jusqu’à trafiquer des attestations qu’ils pourront montrer en cas de contrôle de police. Faute de fichier informatisé, il est difficile ou tout simplement impossible d’effectuer les vérifications.

Republic Of Togo

LEAVE A REPLY