Les amendements rejétés par le gouvernement, les députés de l’opposition donnent les raisons de l’échec des discussions au parlement 16 septembre 2017

23

Les discussions au sujet du projet de loi portant réforme constitutionnelle ont achoppé cet après-midi du vendredi 15 septembre 2017.

La présidente du groupe parlementaire ANC, Isabelle Manavi AMEGANVI donne les raisons de l’échec des discussions au parlement tout en précisant la position des députés de l’opposition.

Jean-Pierre FABRE, le chef de file de l’opposition et député à l’Assemblée nationale donne les raisons de l’échec des discussions et annonce les manifestations des 20 et 21 septembre prochain.

Le président national de l’ADDI, le Professeur Aimé GOGUE s’est confié à « LA GAZETTE DU TOGO » à la suite de leur départ de l’Assemblée Nationale le jeudi 14 septembre 2017. Il a donné les raisons qui ont motivé leur boycott des travaux.

PROPOSITIONS D’AMENDEMENTS DE L’OPPOSITION PARLEMENTAIRE POUR LE RETOUR A LA CONSTITUTION DE 1992 DANS SA VERSION ORIGINELLE TELLE QUE VOTEE PAR REFENRENDUM LE 27 SEPTEMBRE 1992

Download (DOC, 20B)

Togo-Online.co.uk