Le transfert de la diaspora ne réduit pas la pauvreté !

138

Thomas Koumou, président de l’association Veille Economique, s’est prononcé, le 10 décembre 2016, sur la situation de la pauvreté et du modèle économique du Togo. C’était à l’occasion de la conférence-débat consacrant le jubilé d’argent de l’association “Rameau de Jessé”. Son constat est sans concession.

Le thème du débat était : « Faut-il fuir ou quitter son pays pour sortir de la pauvreté ? ». Selon le président de l’association Veille Economique, la pauvreté au Togo s’origine dans la mauvaise gestion des deniers publics.

Il faut alors, estime Thomas Koumou, trouver le moyen de laisser de côté les gouvernants et ensuite « construire un modèle économique pour le Togo et nous sortir de la pauvreté ».

Contrairement ce qui est servi à l’opinion, l’économiste précise que le transfert de la diaspora n’apporte rien à l’économie.

« L’argument selon lequel la diaspora injecte 200 à 250 milliards de francs CFA dans l’économie togolaise et contribue à la réduction de la pauvreté est archi faux, parce que tous ces transferts ne sont que des fonds de subsistance », a l’en croire.

A.H.

icilome.com

LEAVE A REPLY