Le Togo s’est qualifié pour la CAN 2017 en tant que meilleur deuxième 04/09/2016

495

Le Togo s’est qualifié pour la CAN 2017 en tant que meilleur deuxième                                                                             04/09/2016

Le Togo se qualifie pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations CAN GABON 2017, en battant, jusqu’au bout, le DJIBOUTI, guichet automatique du groupe, 5 buts à 0. Une qualification historique et divine rendue possible grâce à un retour progressif à la sérénité de la Fédération Togolaise de Football (FTF) dirigée par le Colonel Guy Kossi Gbezondé Akpovy. Claude LeRoy a sortie le grand jeu avec une équipe en perpétuelle reconstruction où séjourne encore les vieux briscards de la campagne de qualification mondial de 2005 et assaisonnée par la venue de quelques jeunes joueurs qui renforcent les compartiments en chute libre.

5 buts à 0, c’est bien le score final de cette rencontre âprement disputée à Kégué, face à un public très déterminé et devenu silencieux, donc retenant souffle puisque tétanisé par les difficiles et quasi impossibles conditions que le Togo doit remplir, avec un destin suspendu à la chute d’autres nations notamment le Bénin, le Cap Vert, et autres.

Bossou Vincent, Fo-doh Labah, Mathieu Dossevi et deux Agbényiadan ont transformé l’impossible et possible avec la complicité de leur capitaine, Emmanuel Sheyi Adebayor qui a été co-auteur de trois buts sur trois passes décisives, même s’il a raté un pénalty.
C’est désormais fait. Cette qualification qui nous a longtemps fuit. En deux matchs, Claude LeRoy et son staff réparent le tord causé par plusieurs autres entraineurs en autant de matchs.

Derrière le bravo que crient les togolais, se cachent des réalités, notamment l’avènement de ces profiteurs qui ont déjà sorti leurs calculettes pour lancer la machine à l’enrichissement illicite, détournement et escroquerie, tout comme ce fut le cas en 2013.

Si les joueurs ont confirmé le nouvel élan articulé autour du Colonel Guy Akpovi et Claude LeRoy, avec le soutien des journalistes qui ont cru jusqu’au bout, tous les acteurs sportifs qui ont été d’un soutien solide, c’est le lieu des avertissements à ceux qui nourrissent déjà leur appétit glouton de faire du business avec cette brillante qualification et saboter le travail abattu. Le peuple togolais les a à l’œil. Attention à la Brasserie, Cimtogo, Togocel et Moov qui seront mis à contribution pour rééditer l’exploit de 2013 intitulé *un compte sans fin* de l’auteur, Arthème Kuessi Séléagodji Ahoomey-Zunu et ses acolytes qui ont refusé de rendre compte aux togolais, de l’utilisation qui a été faite des fonds qui leurs ont été extorqués, mal que l’équipe était déjà éliminée de la compétition.

Le Nouvel Élan doit s’élargir à tout les niveaux, y compris cette équipe des professionnelles de la roublardise qui ont été très impliqués dans le business gagnant de 2013, pour les empêcher de surfer sur la pauvreté des citoyens togolais et s’enrichir.
Nous y reviendrons

Togo-Online.co.uk