Le Togo Faure Gnassingbé Faiblit

770

Sous la bannière de la démocratie, «Il faudra peut-être songer un jour à couper les deux bouts de l’omelette pour que les gens raisonnables gouvernent ensemble et laissent de côté les deux extrêmes qui n’ont rien compris du Togo» disons-nous, aujourd’hui encore, pour paraphraser Alain Juppé. C’est aussi cela l’échec de Faure Gnassingbé : n’avoir pas su réconcilier le Togo en un tour de mandat, n’avoir pas su succéder à son père autrement que par la continuité d’une gouvernance désuète en brutalité et en clientélisme ; n’avoir jamais su précipiter le Togo dans la modernité.

Le Togo Faure Gnassingbé Faiblit

Les jours passent, et le Togo recule désespérément. Comme dans l’éducation des enfants, les citoyens aussi apprennent par l’exemple de leurs dirigeants. Obnubilé par les friandises du pouvoir, Faure Gnassingbé ne fait pas exemple ; il n’a jamais su quoi faire de noble, et de déterminant, à la tête du Togo. Le résultat est lamentable : une douzaine d’années pour rien, et même la destruction du dialogue sociopolitique entre toutes les solitudes togolaises. Le Togo reste figé !

Mais la question togolaise n’est pas une question de division ethnique ou d’antagonisme politique. Le problème togolais est celui, clair et sans équivoque, centrale et sans extrême, de la compétence politique et de l’audace républicaine. Faure Gnassingbé ne possède ni l’un ni l’autre ou n’en a donné la preuve suffisante, douze années durant.

À l’école du pouvoir, aux côtés de son père Gnassingbé Eyadema, Faure Gnassingbé n’aura manifestement retenu que le mutisme, la tromperie et la brutalité en politique, en plus de ne pas aimer la contradiction jusque dans son prétendu cercle de confiance. En ces temps nouveaux, il faudra beaucoup plus que la distribution de l’idolâtrie encapsulée pour servir le Togo. Tout bouge partout. Le Togo ne peut échapper au permanent changement des choses et des êtres.

La démocratie sauve… Le temps presse… Le monde change

En politique, rouler et enfariner ses adversaires est une voie non pérenne, sans aucune issue et avec nul lendemain. Autant, manquer d’arguments et n’exhiber que la force de sa position transforme, très rapidement, les proches en aplatis courtisans et en fieffés Adowuinon. D’ailleurs, tout le monde se rabat sur le Togo pour des affaires et des choix de carrière, non pas parce que le Togo va bien, mais parce qu’il y a à manger jusqu’à confondre ventres et tambours.

Faure Gnassingbé a échoué de restituer la dignité humaine aux Togolaises et aux Togolais, en comparaison avec les peuples frères voisins du Bénin, du Burkina Faso et du Ghana. Un peuple à dignité bafouée est un peuple en colère. Dans les circonstances, le meilleur service à offrir à Faure Gnassingbé est de lui faire la démonstration que son pouvoir n’a d’avenir que dans l’audace de la renonciation aux indolences de l’inaction et de l’indécision, et au profit d’un appel franc et sincère au Grand Pardon ; lequel reste un acte éthique d’humilité, plutôt que de simples paroles incantatoires.

Le modèle togolais de renaissance reste à inventer. Pour autant, il ne s’agit pas de réinventer la roue : tant d’exemples existent à nos portes mêmes. L’avenir du Togo est probablement hors de vision de Faure Gnassingbé qui ne semble plus être partie lié au pays qu’il dirige. Le modèle togolais à assumer reste dans l’engagement de Faure Gnassingbé à passer à l’histoire aux côtés du peuple togolais lui-même. Aucune autre issue n’existe. Le salut de Faure Gnassingbé réside dans son adhésion, sans restriction aucune, à la démocratie pure, toute la démocratie, rien que la démocratie au Togo. Le monde a changé. Depuis lors, seule la démocratie peut sauver durablement.

Le Togo Faure Gnassingbé Faiblit

Du Nord au Sud, dans l’opposition comme dans les rangs de son parti auquel chacun adhère rien que pour se protéger de la brutalité du régime et pour se sucrer le bec, Faure Gnassingbé doit concevoir que l’avenir réside dans la dissidence et dans le courage de la transgression des règles obsolètes d’un Togo périmé. Le temps presse. Faure Gnassingbé doit se rendre à l’évidence que c’est à lui de s’adapter au Togo qui bouillonne de partout, et non demander le contraire. Tous ces bruits grinçants que tout citoyen entend, c’est le Togo Faure Gnassingbé qui se déboulonne. Immanquablement, un autre Togo se lève.

Pierre S. Adjété
Québec, Canada
17 mai 2017

27Avril.com

17 COMMENTS

  1. notre pay le togo trop de souvrance trop de muzaire pour a nous les jeunes togolais sont dans des voisoin accause du movais gouvernement tres mal pressident comme la famille gnassingb

  2. quand ils vont finir de remplire leurs poche qu’ils vont penssez au peuples? dite la veritez a faure que sa ne va pas. Qu’il quitte le pouvoir

  3. Le temps de Dieu est le meilleur. nous ne voulons pas la guerre au Togo et ne jugez pas sinon on vous jugera. Un jour le Togo changera et bon pas la guerre kil faut le changer

  4. togolais doivent prendre l’exemple des burkinabè. Courageux, ambitieux, soucieux de l’avenir de leur pays. Ici au Togo, on se suffit et c’est tout, ne voit plus l’autre. debout togolais bâtissons notre cité.

  5. si les togolais attende un DIEU l je suis dsol aucune nation ne s’est libre ds le calme et la lchet que dmontre le peuple togolais.Je flicite mn frre qui cite le peuple burkinab.tout peuple mrite ses dirigeants. les togolais sont heureux si non mme un mouton aurait dj ragi face ce rgime sadique

  6. Ne te compare pas aux autres,chaque peuple a son histoire,et la patience est un chemin d’or.Seul Dieu a le pouvoir de changer les choses.D’autres peuples ont voulu décider par eux-même et le constat est là!Le printemps arabe,la révolution burkinabé n’ont fait qu’empirer les choses,puisque sur le terrain le témoignage demeure.Laissaons le destin faire mais critiquons quand-même tout en étant constructif,l’histoire et la grâce divine aura raison de nos cris de détresse.La crise est mondiale et même la RCI qui regorge d’autant de ressources n’est pas du reste.Alors mes frères,prions pour la terre de nos aïeux!Merci.

  7. Thanks for the marvelous posting! I definitely enjoyed reading it, you might be a great author.I will make sure to bookmark your blog and definitely will come back from now on. I want to encourage one to continue your great work, have a nice holiday weekend!

  8. My programmer is trying to persuade me to move to .net from PHP. I have always disliked the idea because of the expenses. But he’s tryiong none the less. I’ve been using Movable-type on a number of websites for about a year and am worried about switching to another platform. I have heard very good things about blogengine.net. Is there a way I can import all my wordpress posts into it? Any help would be greatly appreciated!

  9. I intended to send you that very small word so as to give many thanks as before with the wonderful thoughts you have shown in this article. This has been unbelievably generous with you to deliver unreservedly just what a number of people could possibly have marketed as an e book to make some bucks on their own, chiefly now that you could have tried it in the event you desired. These points additionally served to provide a great way to be sure that other people online have the same zeal just as my personal own to learn whole lot more in regard to this problem. I believe there are some more pleasant occasions up front for folks who look into your site.

LEAVE A REPLY