Le PSR demande la libération immédiate des étudiants

69

Le Pacte socialiste pour le renouveau (PSR), dans un communiqué rendu public dont copie nous est parvenue, exige la libération immédiate et sans conditions des étudiants arrêtés lors de la répression violente sur le campus de l’Université de Lomé. Lecture !

Communiqué du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR)

Le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) suit de près l’évolution de la crise à l’Université de Lomé, crise qui s’est aggravée avec la répression violente de l’assemblée générale des étudiants et l’arrestation d’une quinzaine d’entre eux dont six croupissent en ce moment à la prison civile de Lomé. Selon les informations en cours, ils seraient en position d’être jugés dans les jours à venir.

Le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) condamne ces violences et arrestations qui auraient pu être évitées si des négociations sérieuses avaient été entreprises aves les étudiants sur leurs revendications tout à fait légitimes.

Le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) demande la libération immédiate et sans conditions des étudiants encore en détention dont le président de la LTDE, monsieur SATCHIVI Folly, et appelle les autorités académiques de l’ Université de Lomé (UL) à reprendre le dialogue avec l’ensemble des étudiants, certes à travers leurs représentants, sans pour autant faire de ces derniers les instigateurs de ces mouvements collectifs de revendications légitimes.

Fait à Lomé, le 18 Juin 2017
Pour le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR)
Le porte parole

BODE Tchakoura

Source : www.icilome.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY