Le photographe Folly Koumouganh «brise les chaines de l’esclavage moderne » par ses clichés

113
Le photographe Folly Koumouganh «brise les chaines de l’esclavage moderne » par ses clichés

« Le prix de l’aventure », c’est le nom de la 1ère exposition de photos qu’accueille l’Institut Français de Lomé. Ce sera du 12 mai au 09 juin prochain, indique l’Institut dans un communiqué. Un chef-d’œuvre de l’artiste-photographe, Folly Koumouganh.

Les dangers de la traite des êtres humains, c’est le thème que traite cette exposition photo qui, à travers des séries de photographies et de témoignages sonne «l’alerte » sur les dangers de la traite des êtres humains. « Le prix de l’aventure » traduit le vécu cauchemardesque des victimes de ce phénomène et attire l’attention sur la réalité de cette traite en ce siècle.

Folly Koumouganh expose un pan de l’histoire coloniale que traduit l’esclavage. Panafricaniste et féru de clichés culturels (Vaudou), il développe depuis 15 ans, ses projets photographiques à travers ces voyages notamment en Afrique et en Europe. Il a toujours une approche profondément humaine dans l’exercice de son travail.

Faire prendre conscience à l’opinion des dangers de la traite des êtres humains, sensibiliser, partager ses expériences avec les victimes à travers des témoignages est l’objectif essentiel que vise cette exposition photo.
En prélude, à l’évènement, un vernissage est prévu ce jeudi 11 mai dans l’enceinte de l’Institut Français.

Fabien A.

Source : www.icilome.com