Le cas de la petite Adjovi, une enfant sans bras, nécessite une évacuation

466

La mère de cette enfant, une apprentie selon les informations recueillies par l’Agence de presse Afreepress, a été engrossée par un jeune enseignant, natif de Masséda et enseignant dans une école privée à Lomé.
 
Depuis une semaine, Adjovi, déjà 8 mois, souffre d’un problème de respiration. Selon les médecins de l’hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan, le cas nécessite une évacuation pour une prise en charge rapide.
 
La jeune maman n’ayant pas les moyens, le problème est plus compliqué quand on sait que sa grossesse a été l’objet de disputes entre sa famille et celle du jeune enseignant.
 
Ayant reconnu au début la paternité de la grossesse, le jeune enseignant a, sans avoir trouvé une solution à cette grossesse, engrossé une autre fille. Après l’arrivée au monde de l’enfant handicapée, les relations entre les deux familles sont devenues plus compliquées, du fait de son handicap.
 
Hervé A., correspondant de l’Agence Afreepress dans le Bas-Mono
 
source : afreepress
 

TogoActualité.com

LEAVE A REPLY