Le CAR remobilise sa base à Adjengré dans la préfecture de Sotouboua

349
Le CAR remobilise sa base à Adjengré dans la préfecture de Sotouboua

« Poursuivre sur l’ensemble du territoire national, le travail d’éclairage des populations sur les bienfaits de la démocratie afin que le processus de démocratisation amorcé » dans les années 90 et qui a « été interrompu entre-temps, aille à son terme dans l’intérêt de tous les Togolais ».

C’est la mission qui a été confiée au bureau directeur du Comité d’Action pour le renouveau (CAR) par les délégués venus des cinq fédérations de la région Centrale, Tchaoudjo, Sotouboua, Blitta, Tchamba et la plaine de Mô, réunis en séminaire samedi à Adjengré dans la préfecture de Sotouboua.

La rencontre s’est tenue sous la direction du président national de ce parti, Me Yawovi AGBOYIBO.

Les délégués ayant pris part à cette rencontre ont fait état de « multiples difficultés économiques et sociales auxquelles les populations sont confrontées, en matière d’alimentation des ménages en eau potable, d’électrification des localités, d’infrastructures sanitaires, scolaires, de voies de circulation, d’accès aux intrants agricoles, aux emplois et marchés publics suivant que l’on est du bord du régime ou du côté des partisans du changement », rapporte le communiqué ayant sanctionné la rencontre.

Les délégués se sont particulièrement indignés de la tendance des natifs de leur localité au « service du régime, à effrayer les populations par des intoxications au sujet de l’alternance démocratique pour leur faire accepter, qu’étant du même bord géographique que le dirigeant en place, elles ont tout intérêt à voter en sa faveur », poursuit le communiqué signé de la main de Me Yawovi Agboyibo.

Le parti annonce un « grand » meeting public programmé pour la région centrale dans les semaines à venir.

A.Y.

Source : www.icilome.com

LEAVE A REPLY