Le CAP 2015 organise un colloque sur l’alternance politique en Afrique

112

Les 10 et 11 octobre prochains, le Combat pour l’alternance politique (CAP 2015) organise un colloque sur la problématique de l’alternance politique en Afrique à Lomé. Objectif, évaluer le présent et esquisser l’avenir du continent noir en matière de démocratie.

Le CAP 2015 est parti d’un constat. C’est que la démocratie en Afrique rencontre des problèmes, notamment la faiblesse des institutions, l’apathie des populations et de la communauté internationale lors des élections, entre autres.

A travers cette rencontre de haut niveau de deux jours, le CAP 2015 veut contribuer à éviter à l’Afrique la confiscation du pouvoir d’Etat avec pour corolaire l’insécurité, les conflits, etc.

La rencontre se tiendra à Agora Senghor et verra la participation d’éminentes personnalités venues du Togo et d’ailleurs dont l’universitaire Prof Albert Bourgi, le politologue Michel Galy, l’enseignant de Science-Po de Paris, Francis Kpatindé… sur des thématiques aussi variées que riches.

Le CAP 2015 convie tous les partis politiques, les médias, les associations, bref tout le monde qui souhaite l’alternance à prendre part aux réflexions sur la démocratie en Afrique.

A.H.

icilome.com